Dans le doute

Il n’y à pas que les enfants qui pleurent                
Pas que les grandes personnes qui meurent            
Pas de lois  pour vivre ou pour mourir                
Juste le destin, pour choisir                        

Il n’y à pas de fumée, sans feu                           REFRAIN
Pas de guerres qu’on ne fait, sans dieu
Pas de batailles, sans martyrs                     Sertie par le doute
Juste le courage de périr                             Sans la clef des voûtes
                                                                Je remets mon âme
REFRAIN                                                   Aux brumes Océanes

Il n’y à pas de fleurs qui n’se fanent
Pas de jeunesse qu’on ne, condamne
Pas de secret, ni d’élixir
Juste le temps pour s’accomplir

Il n’y à pas de passion, sans flammes
Pas d’amour sans hommes ou sans femmes
Pas de serment qu’on n’peux tenir
Juste le pouvoir du désir

REFRAIN

Il n’y à pas de chemin, à suivre
Pas de réponses qui délivrent
Pas d’au revoirs sans souvenirs
Juste la peine de partir

Il n’y à pas de chance ni de charme
Pas de vérités qu’on’ ne proclame
Pas de raison pour obéir
Juste la foie pour abolir

REFRAIN

Il n’y à pas de bien ni de mal
Pas de prédilection, fatale
Pas de fautes sans repentir
juste sa vie à réussir

Il n\'y a pas de sourires qui fachent

pas de sentiments qu\'on ne cache

pas de règles pour s\'abstenir

juste un peu d\'amour à s\'offrir

 

 



Fermer cette fenĂȘtre