Charly

J’ai lancé ta balle au firmament
A la santé des galopades d’antan
Et bien qu’elle soit retombée
Mon cœur lui demeure attaché
A ce soleil rebondissant

Dans ton regard fauve et insolent
J’avais su retrouver mon âme d’enfant
On dit qu’il n’y ‘ a que les hommes
Qui savent aimer, où qui pardonnent
Mais on se trompe si souvent

J’ai gardé le curieux sentiment
D’un amour en partage
Un secret venu d’un autre temps
Au mystérieux langage

Là dans le silence de la nuit
J’entends parfois tes pas sur le tapis
Tu reviens aux lunes rousses
Mordiller mes rêves en douce
A chaque fois que je t’oublie

Tu t’es laissé prendre à mes caresses
Tout en faisant preuve d’une infinie tendresse
Toi qui marchais à mes pieds
Dans la confiance et l’amitié
Qui de nous deux était en laisse

J’ai gardé le curieux sentiment
D’un amour en partage
Un secret venu d’un autre temps
Au mystérieux langage

Un ami juste un peu différent
N’ayant pas nos usages
Un chien loup plus humain que souvent
bien des gens de nos ages

Au risque de choquer les croyant

j\'ai caché son image

dans un coin du jardin au printemps

sous quelques fleurs sauvages

 



Fermer cette fenĂȘtre